« J’aime écouter les autres, leur histoire, pour les aider à les mettre en confiance afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux même »

 

Dring, il est 3h30 du mat Laurent, il est temps que tu te lèves ! mais pourquoi tu te lèves encore si tôt ?

« C’est la passion des autres, l’envie de rendre service, de briser des solitudes d’être le relais entre les bonnes idées… j’aime bien écouter les histoires, les expériences, aider les uns et les autres à se réaliser… »

Pour Laurent Bignolas, présentateur de Télématin, de France Info, Thalassa ou Faut pas rêver, tout cela à commencer le 27 Juillet 1994, il avait 33 ans… l’équipe de Canal+ est venue le filmer en Auvergne… et c’était une place comme présentateur national qui était en jeu.

Et Laurent Bignolas nous explique peu à peu comment il a dû changer son regard sur lui-même, voir le regard des autres changer avec aussi, la jalousie, la moquerie, l’envie, mais pour autant une volonté de se développer et continuer à tracer sa route.

Et ce souvenir, de ce déclic, il va le porter plusieurs fois tout au long de sa vie. Et de parcourir son rôle à la fois comme présentateur, animateur, ou interviewer, mais aussi représentant du personnel de France Télévisions au conseil d’administration.

Il aime les gens Laurent, qu’ils soient connus ou pas, il aime les mettre en confiance pour qu’il donne le meilleur d‘eux même. On entend citer J Chirac, parlant de la police de proximité et disant « Les pauvre gars, quel métier de m…. ! », artistes, politiques, une vie de rencontre.

Merci spécial à Laurent qui, en raison d’un problème technique, a accepté de refaire une prise complète !

Bonne écoute ! 🙂

Écoutez également...

Contact
close slider