« Le moment présent, c’est de ne pas penser au futur prévisible qui arrive. J’adore l’imprévu, je fais exprès d’en créer dans ma vie »

 

Est-ce que d’être un boomer rend la discussion impossible avec Ophélie Duvillard ? 🧐

J’avais un peu peur … de moi, de mes réactions, du décalage.

Mais « Déclic », c’est la diversité, l’éveil, le plaisir de voix différentes entre…

les plus expérimentés, les plus en responsabilité (Laurent Berger, Christiane Lambert, Arnaud Marion, Laurent Bignolas…),

les plus fous (Grégoire Gambatto),

les plus entreprenants (Jean Desrumaux ou Arnaud Marion),

et les plus jeunes (merci Ophélie).

Elle n’a peur de rien, surtout pas d’appeler Xavier Niel, qui lui dit non à son invitation pour son podcast. 😮

Pas peur de se détourner de personnes qui pourraient lui renvoyer des messages de ne pas faire, agir, avancer.

Elle a envie :

d’aller vite, de changer de pied très souvent mais en essayant de s’assagir quand même un peu maintenant,

Pas peur d’interroger, de tester, de jouer le réseau à fond et de dire qu’elle a envie de gagner beaucoup d’argent,

Et être influenceuse, c’est un métier qui permettrait de bien vivre…

Avoir 25 ans en 2020, année de cette foutue pandémie, n’empêche pas de penser tout haut que dans trois ans,

on aura eu de la « chance » d’avoir eu 2020, pour en plus travailler comme avant, pour mieux équilibrer nos vies et que même pour l‘écologie, cela aura été une chance finalement.

Chiche Ophélie ? 😬

Merci d’avoir accepté cette discussion !

Bonne écoute ! 🙂

Écoutez également...

Contact
close slider